Gendarmes de Mayotte accusés de traffic de stupéfiants

Il faut remonter aux années 2011-2012 à Mayotte. A l'époque des policiers et des gendarmes ont été mis en cause par le juge KARKI, de s'être rendus coupables d'infractions à la législation sur les stupéfiants et à celle sur les étrangers. Le juge a mis en examen plusieurs gendarmes dont j'assurais la défense en estimant que des indices laissaient penser qu'ils avaient pu alimenter le traffic pour augmenter les statistiques. Une instruction avait été ouverte à Mamoudzou et une autre à Saint-Denis.

Sept ans plus tard des gendarmes demeurent mis en examen dans ces 2 procédures. Avec mon confrère et ami, Me Francis SZPINER du barreau de Paris, nous travaillons à leur mise hors de cause. Ces procédures devaient trouver leur épilogue cette année tant à la Réunion qu'à Mayotte.

Pin It

Réseaux sociaux